La Région Grand Est organise les Ateliers Du Cadencement En Champagne-Ardenne

COMMUNIQUÉ 
Dans le cadre de la préparation du cadencement prévu en 2020 du réseau TER de l’étoile ferroviaire de Reims, la Région Grand Est organise « les Ateliers du cadencement », une série de réunions publiques pour présenter et concerter ce projet dans chaque territoire concerné : la Marne, les Ardennes et la Haute-Marne.

Ainsi, 3 rencontres, ouvertes à tous, se dérouleront aux dates suivantes :
·         dans la Marne, le 18 mars à 18h30, à l’Hôtel de Région à Châlons-en-Champagne, en présence de Martine Lizola, Présidente de la Commission Aménagement des Territoires de la Région Grand Est, Présidente du COREST Marne, et Franck Leroy, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de la Cohésion territoriale et de la Contractualisation, Président du COREST Vallée de la Marne,
·         dans les Ardennes, le 20 mars à 18h, à l’Hôtel de ville de Charleville-Mézières, en présence de Guillaume Maréchal, Conseiller régional du Grand Est, Président du COREST Ardennes,
·         en Haute-Marne, le 21 mars à 18h30, à la Salle des Fêtes de Froncles, en présence de Christine Guillemy, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la Formation initiale, du Lycée et de l’Apprentissage, Présidente du COREST Haute-Marne.
La Région Grand Est a l’ambition de renouveler l’offre de transport ferroviaire sur le territoire champardennais autour d’un projet de cadencement 2020 du réseau TER et ainsi permettre une meilleure homogénéité de la qualité de l’offre TER sur l’ensemble de la région.
Ce projet qui prévoit un développement de près de 10% de l’offre, s’efforce de répondre aux attentes locales, exprimées parfois de longue date. Il s’inscrit en écho avec le SRADDET notamment dans l’objectif de développer l’intermodalité et les nouvelles mobilités au quotidien, et de moderniser les infrastructures de transport tous modes et désenclaver les territoires. Ce projet s’inscrit également dans le contexte social national actuel invitant à promouvoir un meilleur maillage de l’ensemble du territoire régional en transports collectifs, tant pour désenclaver les secteurs ruraux que pour développer les liaisons entre les villes moyennes et les métropoles.
A compter de sa mise en œuvre en décembre 2019, ce projet stratégique illustrera concrètement, sur un territoire particulier, la politique volontariste de la Région face aux besoins de mobilité exprimés par les usagers.