Les Urbanités, Une Saison Dédiée à l’Art Urbain

Les Urbanités, une saison dédiée à l’art urbain

De mars à juin, les cultures urbaines s’exposent à Reims

Les Urbanités, lancées par la ville de Reims, invitent la créativité dans l’espace public ! La première saison culturelle dédiée aux arts urbains débute ce vendredi 8 mars avec l’exposition de l’artiste rémois Florian Schneider, à la médiathèque Falala, et la réalisation d’une fresque visible depuis la médiathèque.

Les cultures urbaines, c’est du graff, du hip-hop, de la danse… Les Urbanités montrent tout cela à la fois, en centre-ville ou dans les quartiers Croix-Rouge, Europe ou Wilson. Expositions, performances, rencontres ou projections précèdent la mise en œuvre d’un parcours d’art urbain inauguré le 25 mai à proximité du stade Delaune.

Pour la première fois, la ville de Reims a souhaité mettre en place une saison thématique autour des cultures urbaines en 2019. La première édition de ce festival d’art urbain intitulé Les Urbanités s’attache à montrer la diversité des formes de la création artistique actuelle.

La mise en place d’un parcours d’œuvres semi-pérennes, installées dans l’espace public à partir du 25 mai prochain, marquera un des grands temps forts de la saison des Urbanités. Ce parcours sera constitué d’œuvres réparties en 6 séquences imagées.

Les Urbanités vont également semer des traces durables dans l’espace public, à travers la réalisation d’une fresque participative sur l’esplanade Jean-Moulin par l’association Bronca et les habitants (espace de 3500 m2 – quartier Europe) ou encore à travers la création d’une fresque monumentale longeant les voies ferrées,  visible du Pont de Laon (côté chantier Reims Grand Centre) fin juin.

A partir du mois de mars, les médiathèques Croix-Rouge et Falala programment des expositions, performances, rencontres ou projections sur la thématique des cultures urbaines (programme ci-joint). Autour de la médiathèque Croix-Rouge, les associations culturelles et les maisons de quartier se sont associées aux Urbanités, qui réussissent ainsi à donner un coup de projecteur sur les cultures urbaines en général et la création rémoise en particulier.

« Réminiscence », un logo pour chaque quartier de la ville

Les Urbanités s’ouvrent du 5 mars au 27 avril, sur l’exposition « Réminiscence » de Florian Schneider, jeune artiste originaire de Reims, qui invite le spectateur à se promener à travers la ville.

Ses créations inspirées d’emblèmes, de publicités ou d’emballages illustrent chaque quartier sous forme de logos en reprenant les symboles qui les caractérisent puisant parfois dans ses souvenirs personnels.

Chaque Rémois est ainsi invité à découvrir et s’approprier l’identité visuelle de son quartier. Cette exposition est accompagnée de la réalisation d’une fresque, intitulée Burning Inside, dans la cour de la médiathèque Jean Falala, visible depuis l’espace le Bocal.

Florian Schneider a débuté sa carrière artistique par le graffiti en 2004, qu’il découvre par le biais d’autres cultures underground comme le skateboard. Il canalise cette activité créative vers une formation d’imprimeur qui l’amène rapidement à intégrer de la typographie classique dans ses compositions.

En 2011, il s’installe à Paris où il entame sa carrière de désigner graphique. Il fait partie du prestigieux collectif parisien ODV  « Occasion de voir » dans lequel il évolue depuis 2 ans. Il vient de réaliser pour le M ;U ;R d’Orléans une composition artistique dans l’espace urbain.

Saison des Urbanités : les futurs événements à ne pas manquer…

Samedi 30 mars la médiathèque Croix-Rouge fait place aux arts urbains avec une performance graff et une scène musicale à l’occasion de l’exposition quARTier de création avec les artistes SER, Fresh, Nelja, Ludwig Booser et Jérôme Toq’R.

Le Boom Bap, 4e édition du festival des cultures urbaines porté par l’association Velours, et sa Block Party (place du Forum) se déroule du mercredi 7 au dimanche 12 mai. Un retour attendu après trois ans d’absence ! A l’image de sa désormais célèbre Block Party, le Boom Bap festival s’articule autour de 5 thématiques : musique, art visuel, sports, danse et lifestyle. Au programme : concerts d’artistes internationaux, battles de danse, sports urbains, performances de graff…

La fête du quartier Europe, programmée les 11 et 12 mai, sera l’occasion de présenter le projet Kolorio ET Millwall de l’association Bronca, une fresque participative recouvrant la totalité des allées de la place Jean Moulin.

Samedi 18 mai, l’événement culturel itinérant de quartier en quartier, Place aux arts, se déroulera sur l’esplanade Fléchambault (quartier Saint-Remi) et sera dédié à la thématique des arts urbains.

Un parcours artistique entre le stade Delaune et le boulevard Wilson

Conçu comme un quadrilatère compris entre le parc Léo Lagrange (et à proximité du stade Auguste Delaune], l’avenue Paul Marchandeau, le boulevard Wilson et enfin l’avenue Charles de Gaulle qui en ferme le tracé, le parcours sera réalisable en 45 mn environ. Il formera un trait d’union artistique entre deux quartiers.

En limite du centre-ville, le parcours associe des espaces verts, des équipements sportifs et un quartier rénové (Wilson), pour aller à la rencontre d’un public varié et intergénérationnel.

« J’ai souhaité qu’un premier parcours d’art urbain investisse un quartier dynamique qui pro­fitera cette année de l’effervescence de la coupe du monde féminine de la Fifatm. A quelques pas du stade Delaune, chacune et chacun pourra alors pro­fiter d’un écrin de fresques colorées. Ce parcours profitera avant tout aux habitants du quartier qui pour­ront l’apprécier durablement au quotidien. »

Arnaud Robinet, maire de Reims

Le projet a été confié au collectif artistique Traffic, chapeauté par Stéphane Bruneau, Rémois d’origine. Basé dans le Nord, Traffic regroupera des artistes originaires de Reims, Lille, Brest, Marseille et Bruxelles, pour concevoir ce parcours de création multiforme, graphique et géométrique.

Avec les artistes AMOSE / NOTEAN / L’OUTSIDER / EYES.B / SCAMP80 / JIEM&MARY

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.