Ce jeudi 28 février sera signée la convention de participation citoyenne pour le quartier Chemin Vert par Arnaud Robinet, maire de Reims, Joseph Merrien, Directeur départemental de la sécurité publique de la Marne et Jacques Lucbereilh, sous-préfet de l’arrondissement de Reims. Cette signature se déroulera en présence des 24 habitants qui ont souhaité se mobiliser dans ce dispositif de prévention et de sécurité et de Xavier Albertini, adjoint au maire délégué à la sécurité, au bien vivre et à l’événementiel.

 

Rapidité et précision des informations délivrées par les habitants à la Police Nationale

Fin 2018, les 24 habitants de Chemin Vert souhaitant devenir des citoyens vigilants ont été formés en groupe restreint par le commandant Camps, chargé de mission auprès de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la Marne (DDSP51). Un atelier interactif de plusieurs heures leur a permis de prendre notamment conscience de la difficulté de mémoriser toutes les données d’une situation et de plusieurs enjeux. Citons ceux de la précision dans l’échange avec les professionnels de la Police Nationale, de la gestion de son émotivité, de l’intérêt de la rapidité en cas de constat de délit tels que  les cambriolages, agressions, vols de voiture… Les habitants ont ensuite visité le Centre d’Information et de Commandement (CIC) de l’Hôtel de Police de Reims, dans lequel exercent les professionnels qui traitent les appels au 17 Police Secours.

 

Des effets bénéfiques multiples : de la sécurité au lien social en passant par la prévention…

Par la rapidité de signalement qu’il permet, le dispositif de participation citoyenne facilite la résolution de cambriolages. Ce dispositif présente également d’autres avantages. Il permet de faciliter la sollicitation de la Police Nationale pour d’autres délits : vols de voitures, agressions, incivilités… Plus encore, la présence de panneaux dans les périmètres où des habitants ont décidé de se mobiliser dissuade les délinquants. De plus, les habitants sont moins enclins à diffuser des rumeurs sans les vérifier et surtout, les liens entre les citoyens vigilants comme entre ces derniers et leurs voisins se développent. Le lien social rend également la vie moins anxiogène.

Un partenariat avec les forces de l’ordre souhaité par des habitants du quartier Chemin Vert

L’association des habitants du quartier Chemin Vert et des membres du conseil de quartier du secteur ont souhaité se mobiliser pour contribuer à la prévention et à la tranquillité de leur secteur.

La ville de Reims et le Grand Reims valorisent le dispositif de la participation citoyenne animé et porté par la Police Nationale ou la Gendarmerie selon les territoires. Ce dispositif relève de l’un des axes de la Stratégie Territoriale de Proximité et de Prévention de la Délinquance du Grand Reims.

La police de sécurité du quotidien (PSQ) et le dispositif de participation citoyenne se développent à Reims depuis juillet 2016

Sur le territoire de la ville de Reims, le dispositif de prévention citoyenne fonctionne désormais pour les quartiers de la Lézardière, Murigny, Cité du Dépôt, Soleil Couchant et 5 associations de  5 associations de jardins familiaux et, donc, le Chemin Vert.