187 000 Rémois Invités Au Grand Débat National Ce Samedi

187 000 Rémois invités au Grand Débat National ce samedi

Samedi 2 février 2019 à 8 h 30

 Dans le cadre du Grand Débat National, Arnaud Robinet, maire de Reims, a souhaité donner les moyens à ses concitoyens de faire entendre leur voix et remonter leurs doléances et propositions à Paris. Après avoir été la première grande ville de France à mettre à disposition, depuis le 11 janvier, un formulaire en ligne et des urnes pour collecter les contributions,

la ville de Reims est la première grande ville à organiser, samedi 2 février au complexe René Tys, un débat autour des 4 thèmes déclinés dans la lettre du Président de la République mais également, de tous les sujets que souhaiteront aborder les Rémois. Plus de 500 personnes sont déjà inscrites.

« Je veux que les Rémoises et les Rémois apportent leurs contributions et soient entendus à Paris. J’ai donc souhaité que la Ville donne les moyens à nos concitoyens d’exprimer leurs idées. C’est une exigence démocratique à laquelle je tiens, comme d’ailleurs je serai très attentif aux suites qui seront données à ces contributions. Le grand débat ne doit pas servir à alimenter la grande machine à produire des rapports mais doit déboucher sur de vraies mesures pour le pays. »  

Arnaud ROBINET, maire de Reims

La ville de Reims s’inscrit dans la démarche pour répondre aux attentes des Rémois à l’égard du Gouvernement, qui sont nombreuses et légitimes. Tous ceux qui souhaitent participer peuvent se préinscrire en ligne sur le site reims.fr ce qui permettra de gérer le flux de participants et d’ajuster au mieux l’organisation du débat pour donner à chacun la possibilité d’exprimer ses attentes et ce, selon plusieurs modalités, orales ou écrites.

Organisation novatrice

A 8 h 30 : les participants s’installent librement à une des 50 tables, chacune affectée à un des 4 thèmes. Après 45 minutes d’échanges en petits groupes, chaque table formule par écrit 3 propositions. Plusieurs tables partageront avec l’ensemble des participants le fruit de leur concertation et ce pour environ 40 minutes.

Ensuite, chacun choisira une nouvelle table et un nouveau thème selon le même principe d’échanges et de partage. Tous les échanges de la matinée feront l’objet d’un enregistrement sonore qui sera transmis à Paris.

Les Rémoises et les Rémois pourront donc s’exprimer sur 2 thèmes au choix dans ce dispositif.

Des panneaux de libre expression seront installés dans un vaste hall d’entrée, ainsi qu’une vidéo box qui permettra d’interpeller directement le Président de la République. Les urnes mises à disposition depuis désormais 3 semaines seront accessibles sur place, pour ceux qui ne souhaitent pas s’exprimer en public.

Toutes les contributions et les enregistrements seront intégralement remontés à la mission Grand Débat National.