Regard sur … Simone Boisecq. Dessin

Regard sur … Simone Boisecq. Dessin

Exposition, musée des Beaux-Arts, jusqu’au lundi 21 mai 2018, en écho à la Semaine du dessin, du 19 au 26 mars.

  1.  C’est une première. Jusqu’au 21 mai, le musée des Beaux-Arts de Reims met en lumière le cheminement d’une virtuose du dessin : Simone Boisecq (1922-2012). Reconnue à ce jour pour son parcours de sculpteur placée au cœur des débats majeurs autour de la figuration et de l’abstraction de la seconde moitié du XXe siècle, artiste aussi discrète qu’exigeante qui fréquenta Picasso, Brancusi, Vieira da Silva, Boisecq a également exploré le dessin comme un moyen d’expression à part entière

 

 

 

 

 

 

« Le dessin est l’écriture des formes, mais il n’échappe pas à la lumière » écrivait Simone Boisecq à Alger en 1942.                                                                                                                   in Cahier d’Esthétique, inédit / Archives Boisecq

  • Le musée rémois révèle la force de l’oeuvre de Simone Boisecq sur papier, imprégnée d’une liberté et d’une audace spécifiques.

Dessins d’imagination et de sculptures…

« Dessins d’imagination ou d’impression, qui correspondent à l’exploration de tout un continent d’états […] », dessins pour « envisager de manière nouvelle son œuvre de sculpteur sur le papier » (*), tels sont les deux axes de création de Boisecq. L’exposition « Regard sur … Simone Boisecq. Dessin » illustre cette démarche au travers d’une trentaine de feuilles sélectionnées dans le fonds d’atelier parisien.

(*) Anne Longuet Marx, Maître de conférences à l’Université de Paris 13 Sorbonne Paris Cité

 

« Boisecq tantôt dessine instinctivement, autant qu’elle modèle, des formes ancestrales en puisant dans sa mémoire, nourrie de promenades ensoleillées, de lectures et d’amitiés artistiques. Tantôt, elle tente de reproduire successivement et inlassablement ses sculptures issues de la terre, moulées en plâtre puis souvent réalisées en bronze. De la figuration archaïque à l’abstraction organique, Boisecq nous propose un univers de poésie et de magie. »

Marie-Hélène Montout-Richard, conservateur du patrimoine, département de la conservation et de la recherche, musée des Beaux-Arts de Reims


 
Dialogue inédit entre des objets et sculptures de l’artiste qui font écho aux dessins présentés

Le musée des Beaux-Arts conserve depuis 2004 douze sculptures de Boisecq. Certaines d’entre elles sont présentées à côté des dessins qu’elles ont inspirés, parfois plus de vingt ans après leur création.

« Le Petit Journal » de l’exposition est remis gratuitement à chaque visiteur

Brochure de 37 pages, illustrée, comprenant entretien avec l’artiste par Anne Longuet Marx, textes des commissaires de l’exposition – Catherine Delot, conservateur en chef, directrice du musée des Beaux-Arts et Marie-Hélène Montout-Richard, conservateur du patrimoine, département de la conservation et de la recherche et biographie.

Sélection parmi les actions culturelles à venir

Musique au musée : Simone Boisecq et la musique

Dimanche 25 mars 2018, 10 h 30

Concert par les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims (CRR)

Introduit par une présentation plastique de Véronique Palot-Maillart, guide conférencière

En partenariat avec le CRR

Gratuit – entrée au musée payante

PLus d’infos sur : www.musees-reims.fr,