Le Patrimoine Unesco Mis En Lumière Grâce Au Mécénat

Le patrimoine Unesco mis en lumière grâce au mécénat

 Pour lancer une création artistique originale valorisant son riche héritage inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco*, la ville de Reims fait appel aux entreprises de son territoire. 

Le mécénat d’entreprise apporte un complément de financement à la sphère publique dans ce projet dont le budget est estimé à 2 millions d’euros. La protection et la mise en valeur du patrimoine de Reims, telle est la priorité de la politique de mécénat depuis 2014. 180 entreprises mécènes accompagnent déjà les projets de la Ville.

Dernier né des projets rémois ouverts au mécénat, un spectacle de mise en lumière de la cathédrale Notre-Dame et de la Basilique Saint-Remi, deux sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. La première projection de cette création artistique ambitieuse est programmée en juillet 2018. Elle viendra renouveler le spectacle Rêves de Couleurs, qui illumine la façade de la cathédrale de Reims depuis 2011, et qui a déjà attiré plus d’un million de spectateurs.

Pour séduire les visiteurs internationaux de plus en plus nombreux à visiter la cité des Sacres, la Ville compte sur le soutien financier d’entreprises partenaires, un modèle de financement mixte. Riche de deux ensembles inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, la ville de Reims s’est tournée vers les grandes entreprises et les PME, mais aussi vers ses habitants, via la Fondation du Patrimoine, afin d’entretenir ses richesses. Plusieurs chantiers en cours ont pu voir le jour grâce à l’adhésion des mécènes.

Porte de Mars, la sauvegarde d’un édifice monumental?

Le sauvetage de la gigantesque Porte de Mars, malmenée par les intempéries, illustre parfaitement cette dynamique collective de mécénat « territorial ».  Avec un budget de 1 350 000 EUR, la première tranche de travaux est achevée (couvrement, évacuation des eaux?). Le mécénat d’entreprise a déjà permis de contribuer au chantier à hauteur de 256 000 euros et le mécénat des particuliers pour 42 646 euros. Ce projet a d’ailleurs reçu le Prix numérique de la Fondation du patrimoine en 2016. Une seconde étape de travaux vient de débuter : la souscription au mécénat est toujours ouverte.

Saint-Maurice, la rénovation d’une église de quartier

La générosité des mécènes rémois ne se limite pas aux sites prestigieux. Pour preuve, la restauration de la façade de l’église Saint-Maurice, située dans le quartier Saint-Remi, et d’un vitrail endommagé pendant la seconde guerre mondiale. 46 900 euros ont été récoltés sur un budget de 330 000 euros pour œuvrer à ce chantier. Pour récompenser l’engouement des particuliers (20 000 euros de dons), la Fondation du patrimoine a d’ailleurs accordé à la Ville une subvention supplémentaire de 8 649 euros. Enfin, cerise sur le gâteau, le vitrail représentera à nouveau sa scène originelle grâce à un précieux dessin retrouvé récemment à la Bibliothèque Nationale de France par un étudiant rémois. Les maitres verriers sont à pieds d’œuvre ! Les Rémois sont attachés à leur patrimoine et le prouvent en contribuant à sa sauvegarde.

* La cathédrale Notre-Dame, l’ancienne abbaye Saint-Remi et le palais du Tau, inscrits en 1991, et les « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne », inscription commune depuis 2015.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *