Fêtes Johanniques : un week-end hors du temps

 

Fêtes Johanniques : un week-end hors du temps

  • Les 13 et 14 mai 2017, à l’ombre de la cathédrale Notre-Dame

 Chaque année, le sacre de Charles VII, conduit par Jeanne d’Arc le 17 juillet 1429 jusqu’à la cathédrale de Reims, est célébré par une grande fête populaire dans le centre historique. Les visiteurs remontent le temps pour deux jours d’exploration médiévale. Cette année, les gargouilles qui ornent Notre-Dame de Reims vont à nouveaux toiser les amoureux de l’Histoire de France, les fans d’heroic fantasy et les enfants en quête d’aventures chevaleresques.

 

Les Fêtes Johanniques, qui commémorent chaque printemps le sacre de Charles VII, attirent près de 100 000 curieux. Cette année, rendez-vous est donné les 13 et 14 mai, et non début juin en raison du calendrier électoral. Reims retrouve le temps d’un week-end l’effervescence des 33 sacres royaux que la ville a connus au cours de son histoire. Musiciens et artisans médiévaux, troupes, campements et spectacles prendront place sur un espace sécurisé, au pied de la cathédrale et à ses abords. Un écrin hors du temps et des animations renouvelées pour une édition 2017 haute en couleur et riche en expériences !

Des rôles historiques…

Jeanne avait 17 ans quand elle quitte, en février 1429, le domicile familial de Domrémy. Le jeune Charles, âgé de 26 ans, prétendant à la couronne de France, fait face à un royaume en proie à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons et subissant l’intervention militaire des Anglais. Le futur souverain voit sa légitimité rétablie grâce à l’intervention de Jeanne. Celle-ci participe à la levée du siège d’Orléans et conduit Charles VII à la cérémonie du sacre, à Reims. Une étape symbolique, qui permettra ensuite au roi de France de s’employer à restaurer la paix et l’autorité royale.

Alice Fiers et Baptiste Courtin, tous deux cavaliers au centre équestre de Reims, incarneront Jeanne d’Arc et Charles VII, les 13 et 14 mai. Agés de 16 ans, ils ouvriront la voie à un cortège de 500 figurants costumés pour rejouer un moment emblématique de l’histoire de France, dimanche à 15 h 30 (à partir du bas de la rueLibergier).

Alice Fiers, 16 ans
en Première ES,
au lycée Libergier
Jeanne d’Arc, édition 2017

Baptiste Courtin, 16 ans,
en Première élevage équin
à la MFR de Gionges
Charles VII, édition 2017

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *